Le bilan énergétique d’un foyer est-il négatif en hiver?

Selon l’Enquête sur l’utilisation de l’énergie par les ménages menée en 2007, près du quart de toutes les maisons au Canada sont équipées d’un foyer au gaz. Lorsqu’un foyer fonctionne tout près du thermostat central de la maison, il se peut que le point de consigne du thermostat soit atteint plus rapidement, réduisant d’autant le temps de fonctionnement du générateur de chaleur. Il s’ensuit que le foyer devient ni plus ni moins que l’appareil de chauffage principal dans la maison. Or, il se trouve que non seulement un foyer est habituellement moins effi cace qu’un générateur de chaleur, mais qu’en plus, la chaleur produite par bien des foyers au gaz n’est diffusée que dans une seule pièce, ce qui fait que les autres zones deviennent plus froides.

Au cours des deux derniers hivers, les chercheurs du CCTR, à l’aide des maisons jumelles, ont mesuré l’impact du fonctionnement d’un foyer au gaz sur la consommation d’énergie et sur la température dans les pièces. Les résultats indiquent que 144 MJ de gaz naturel par jour ont été consommés pour faire fonctionner le foyer pendant 6 heures en soirée. Cela a eu pour eff et de réduire de 40 % la consommation de gaz du générateur de chaleur, mais de faire augmenter la consommation d’énergie totale pour le chauffage de 36 MJ/jour (12,5 %) en moyenne pendant la durée de l’expérience. De plus, la température dans la chamber de l’étage la plus éloignée du foyer pouvait reculer de 2 °C en soirée.

Durant une autre expérience, le foyer était commandé par un thermostat dédié 24 heures sur 24 dont le point de consigne avait été réglé à 2 °C de plus que celui du système de chauffage principal de la maison. Alors qu’il était commandé par ce thermostat, le foyer a consommé en moyenne 249 MJ de gaz naturel par jour et a réduit la consommation du générateur de chaleur de 59 %, ce qui a provoqué une ugmentation moyenne de la consommation d’énergie pour le chauffage de 38 MJ/jour (9,8 %). En raison du fonctionnement presque continu du foyer, les températures dans les chambres de l’étage étaient de 1 à 2 °C inférieures, en moyenne, à celles enregistrées ailleurs dans la maison.

La figure ci-dessous montre la consommation d’énergie avec et sans foyer au cours d’une journée d’hiver représentative. À elle seule, la veilleuse a consommé 38 MJ/jour (ce qui équivaut à une charge de 440 W en fonctionnement continu) lorsque le foyer n’était pas en marche. Toutefois, la veilleuse dégageait un peu de chaleur dans la maison et a diminué le temps de fonctionnement du générateur de chaleur, ce qui a entraîné une augmentation moyenne de 18 MJ/jour (5,0 %) de l’énergie totale (le foyer et le générateur de chaleur) utilisée pour le chauff age.

Bien sûr, d’autres modèles de foyer ou d’autres plans d’étage donneraient probablement des résultats diff érents, mais cette expérience révèle que les foyers au gaz peuvent occasionner une augmentation de la consommation d’énergie dans une maison et entraîner une baisse de la température dans certaines pièces.

Le rapport complet, qui n’est disponible qu’en anglais pour l’instant, peut être consulté dans la section des projets.

Date de modification :